Du brocoli contre l’autisme?

Principal composé organosulfuré des brocolis et d’autres crucifères, le sulforaphane pourrait atténuer certains symptômes comportementaux de l’autisme, selon une étude publiée dans PNAS. Ce n’est pas une victoire sur la maladie, mais une nouvelle piste de traitement potentiel et, cependant, temporaire.