Bouger régulièrement protège le cœur et le cerveau

Faire de l’exercice pour améliorer sa capacité cardiovasculaire pourrait aider à se prémunir des pertes cognitives associées au vieillissement, selon une nouvelle étude de l’Université de Montréal. L’exercice entretiendrait l’élasticité des artères, ce qui aide à prévenir des dommages cérébro-vasculaires et à conserver ses facultés cognitives avec l’âge.