La lutéine pour garder l’esprit clair

Légumes verts à feuilles, légumes crucifères comme le brocoli, ou jaune d’œuf, ces aliments ont un pigment en commun, la lutéine. Selon cette étude menée auprès de personnes âgées, ce caroténoïde permet de garder l’esprit vif et de préserver, à l’âge mûr, les compétences comme les connaissances accumulées au cours de la vie.

luteine-esprit-clair_600A travers ce composé spécifique, c’est une démonstration, dans la revue Frontiers in Aging Neuroscience, du rôle clé que peut jouer une alimentation diversifiée dans le maintien des compétences cognitives.

Performances cognitives

La lutéine est l’un des nombreux pigments végétaux que les humains ingèrent par l’alimentation, principalement en mangeant des légumes verts. La lutéine s’accumule ensuite dans le cerveau, imprègne les membranes cellulaires et joue, très probablement, un rôle neuro-protecteur.

De précédentes études ont déjà associé les niveaux de lutéine à la performance cognitive tout au long de la vie.

Cette recherche commence à décrypter le processus sous-jacent à cette neuro-protection dans la matière grise des zones du cerveau impliquée dans le maintien de la fonction cognitive et un vieillissement cérébral sain.

La lutéine contre le déclin cognitif

L’étude a été menée auprès de 122 participants en bonne santé âgés de 65 à 75 ans invités à effectuer des tâches de résolution de problèmes via un test standard d’intelligence. Les chercheurs ont également recueilli des échantillons de sang pour déterminer les niveaux sériques de lutéine et évalué la structure des cerveaux des participants par IRM. L’équipe s’est concentrée en particulier sur le cortex temporal, une zone très impliquée dans le maintien cognitif. Cette analyse confirme que des niveaux sanguins élevés de lutéine sont associés à:

  • de meilleurs scores aux tests d’intelligence. Et si les niveaux sériques de lutéine ne reflètent que des apports alimentaires récents, ils sont associés à des concentrations cérébrales de lutéine chez les adultes âgés, qui reflètent l’apport alimentaire à long terme.
  • une matière grise plus épaisse dans le cortex para-hypocampique, une zone du cerveau qui, comme la santé cognitive, est préservée au cours d’un vieillissement en bonne santé. L’étude renseigne ainsi sur les zones qui participent à cette préservation cognitive.

Il reste à mieux comprendre comment la lutéine de l’alimentation affecte la structure du cerveau. Les chercheurs suggèrent un effet anti-inflammatoire ou pro-signalisation cellulaire. Enfin, c’est une nouvelle preuve de l’efficacité de certains nutriments à ralentir le déclin cognitif lié à l’âge.

Zamroziewicz M.K. et al., Front. Aging Neurosci., 06 December 2016 DOI: 10.3389/fnagi.2016.00297

 



, , , , ,

Rétroliens/Pingbacks

  1. La lutéine pour garder l'esprit clair | ... - 10 janvier 2017

    […] Selon cette étude menée auprès de personnes âgées, la lutéine permet de garder l’esprit vif et de préserver les compétences comme les connaissances.  […]

Laisser un commentaire

Laissez votre commentaire ici. Merci de rester courtois. Votre adresse e-mail restera confidentielle.