Dossier

Manger mieux, c’est aussi manger plus!

manger-mieux-manger-plus
Comments (2)
  1. Olivier Denis dit :

    Pourquoi insistez vous chaque fois que c’est possible sur le fait que réduire la consommation de viande n’est pas dans le Top 10 des priorités? Il y a suffisamment de recherches qui montrent que la consommation de viande affecte négativement la santé. De plus une réduction de la consommation de viande peut être compensée par une augmentation de la consommation des végétaux dont les légumineuses et les oléagineux qui font quant à eux parie des priorités. Sans parler de la nécessité écologique de réduire la consommation de viande et des problèmes éthiques qui lui sont liés.

  2. Parce qu’il me semble que dans un contexte où objectifs santé, environnement et éthique sont souvent confondus et utilisés pour défendre des convictions, il n’est pas inutile de faire la part des choses, ce que ces données montrent clairement. Tout le monde s’accorde sur l’intérêt de limiter la viande rouge au profit des végétaux, mais certains font de la viande rouge un « problème de santé majeur », ce qui, sur base de ces données, ne leur donne pas raison.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *