Articles

L’EFSA revoit la diversification alimentaire du nourrisson

mere-manger-bebe-cuillere
Comments (3)
  1. Karima Boutaher dit :

    En tant que diététicienne nutritionniste spécialisée en diététique périnatale, de l’enfant et de l’adolescent (CEDE),
    ce que je retiens en lisant ce rapport vulgarisé de l’EFSA c’est que (encore et toujours) :

    Motifs nutritionnels –
    « La majorité des nourrissons n’ont pas
    besoin d’aliments complémentaires avant l’âge de 6 mois,
    l’allaitement maternel exclusif fournissant suffisamment
    d’éléments nutritifs jusqu’à cet âge. Cependant, les
    nourrissons qui présentent un risque de carence en fer
    peuvent bénéficier d’aliments complémentaires avec
    une source de fer introduits avant l’âge de 6 mois. »

    Maturité développementale –
    « Que le nourrisson soit prêt à un régime
    plus diversifié sur le plan développemental
    avant l’âge de 6 mois n’implique pas
    automatiquement qu’il soit nécessaire
    d’introduire des aliments complémentaires. »

    Recommandations de l’EFSA enfin analogues à celles de l’ESPGHAN, de la COCHRANE, de PEN Nutrition et des différents Ministères de Santé Publique Américains et globalement Anglosaxons (US-UK-AUS-CAN).

    Recommandations que je mets aussi directement en regard avec
    – celles de l’OMS (non pas réservées qu’aux Pays du TIers Monde comme le disent certains) d’allaitement maternel exclusif des 6 premiers mois. Recommandations de l’OMS dont les objectifs 2025 en la matière sont encore bien loin d’être en vue.
    – celles de l’ANSES (FR) qui tirait aussi la sonnette d’alarme l’an dernier par rapport à l’exposition sensiblement supérieure à divers polluants, métaux lourds ou encore perturbateurs endocriniens des bébés non allaités exclusivement les 6 premiers mois.

    Ensuite et seulement ensuite, j’adapte ces recommandations fondamentales au cas par cas (et en privilégiant une DME – diversification menée par l’enfant, SSI le cadre le permet)…
    Il ne s’agit à aucun moment d’encourager les parents à diversifier leurs nourrissons de 3 mois révolus à peine bouclés,qui se disent en lisant certains articles partis trop vite en besogne « c’est bon, on a le feu vert pour tout lui introduire dès 4 mois… ».

    1. La rédaction dit :

      Bonjour Madame Boutaher,
      Merci pour votre message. Il permet de recentrer l’étude dans le contexte plus général de la diversification.
      Bien à vous,
      l’Équipe Food in Action

      1. Karima Boutaher dit :

        C’est moi qui vous remercie et vous félicite pour votre super site !
        Très bon weekend à toute l’équipe,
        Karima.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *